Bruger:Henrik Hansen/Wimbledon

Fra Wikipedia, den frie encyklopædi
Spring til navigation Spring til søgning

Historie[redigér | redigér wikikode]

Débuts[redigér | redigér wikikode]

Premières éditions[redigér | redigér wikikode]

thumb|left|En remportant à eux deux 8 titres en simple et 5 titres en double dans la décennie 1880, les frères Renshaw restent des figures marquantes de l'histoire de Wimbledon.

Oprindelsen af ​​Wimbledon er tæt forbundet med oprindelsen af ​​tennis. Hvis den har sine rødder i ketsjer, er dateret ofte dukkede op i 1874, da Major Welsh Walter Clopton Wingfield udgiver en kendt patent til ' En Portable Court of Playing Tennis 23 februar 1874, der kodificerer den nye disciplin. Så det har en relativ stor medie på det tidspunkt og spreder på de britiske øer Fodnotefejl: Afsluttende </ref> mangler for <ref>-tag. Cette obligation remonte à 1963 bien que les joueurs jouent en blanc depuis les premières éditions du tournoi[1]. Cette obligation ne concerne pas les sous-vêtements pouvant être visibles[2].

Une autre tradition du tournoi est l'absence de match lors du premier dimanche du tournoi[3]. Cette tradition a souffert trois exceptions en 1991, 1997 et 2004 à cause d'importants retards dans la programmation dus aux intempéries qui ont obligé les organisateurs à faire jouer des matchs le dimanche[4]. On parle alors de People's Sunday[5].

Le Court Central possède la spécificité de contenir un box royal accueillant les membres de la famille royale et leurs invités lors des matchs depuis 1922. Jusqu'en 2003, les joueurs devaient obligatoirement s'incliner devant le box à leur entrée sur le court en cas de présence d'un membre de la famille royale. Toutefois, depuis 2003, cette obligation n'est plus de mise, sauf en cas de présence du Monarque ou du Prince de Galles[6]. La dernière visite d'Elizabeth II remonte à 2010[7]. L'absence presque totale de publicité dans l'enceinte des différents courts est aussi une autre particularité du tournoi. Seules quelques exceptions sont admises comme Rolex, qui peut afficher son logo sur les tableaux d'affichage de sa conception, et Slazenger[8].

thumb|alt=Arbitre revêtue de la tenue des différents acteurs du tournoi depuis 2006|Depuis 2006, les différents acteurs du tournoi (arbitres, ramasseurs, officiels) portent des tenues bleues et crème en lieu et place de la tenue vert foncé traditionnelle.

Les fraises à la crème sont un autre symbole du tournoi et sont massivement consommées par les spectateurs. Selon certaines sources, cette tradition est introduite par le roi George V, pour d'autres, c'est dès 1877 que ces fruits sont consommés. Ces dernières années, ce sont près de Skabelon:Unité de fraises et 7.000 litres de crème qui sont utilisées durant les treize jours que dure le tournoi[9],[1].

Depuis près de soixante ans, les différents corps des forces armées britanniques envoient des volontaires participer à la bonne tenue du tournoi (vérifier que les spectateurs ont bien leur ticket, les guider dans les gradins etc.). Chaque année, ce sont autour de 300 militaires qui sont présents[10].

Certaines traditions ou spécificités n'ont pas survécu à l'épreuve du temps. Ainsi, jusqu'en 2009, le nom des joueuses sur le tableau d'affichage était précédé de la mention Miss ou Mrs selon qu'elles étaient ou non mariées. Or, le nom des joueurs n'était pas précédé de la mention Mr. Pour mettre fin à ce qui a progressivement été considéré comme une inégalité, seuls le prénom et le nom des joueuses figurent sur le tableau d'affichage depuis 2009. Toutefois, l'arbitre utilise encore les dénominations Mr, Miss, Mrs lorsqu'il annonce le nom du joueur ou de la joueuse qui fait appel à l'arbitrage vidéo[1].

La tenue des arbitres, des ramasseurs de balles et des officiels du tournoi a elle aussi évolué. Jusqu'en 2006, ils ne portaient que des vêtements comprenant du vert foncé, l'une des deux couleurs officielles du tournoi depuis 1909 avec le violet. Depuis, les vestes de couleur verte ont été abandonnées au profit de vestes bleu marine et crèmes conçues par Ralph Lauren, le designer officiel du tournoi[11].

Les vainqueurs des tournois de simple messieurs et de simple dames deviennent automatiquement des membres honoraires du All England Lawn Tennis and Croquet Club, l'organisateur du tournoi[12]. En outre, depuis 1986, chaque joueur ou joueuse ayant atteint les quarts de finale du tournoi de simple, les demi-finales du tournoi de double dames ou de doubles messieurs ou la finale du tournoi de double mixte deviennent membres d'un club particulier appelé The Last Eight Club[13].

Enfin, il est de coutume que le vainqueur de la dernière édition du simple messieurs ouvre le programme sur le Court Central le premier lundi du tournoi[14].

Primes et points[redigér | redigér wikikode]

Selon leurs résultats dans les différentes épreuves, les participants au tournoi remportent des primes (prize money) d'importances diverses ainsi qu'un certain nombre de points dans les différents classements existants (classement de simple messieurs, de simple dames, de double messieurs et de double dames). Les premières primes apparaissent en 1968 lorsque le tournoi s'ouvre aux professionnels et la dotation est de Skabelon:Unité[15]. Depuis l'édition 2007, les primes sont de valeur égale pour les femmes et pour les hommes[16]. En 2012, à la suite de la pression des joueurs et d'une réunion entre les organisateurs de plusieurs tournois et certains joueurs à Indian Wells, les primes des tournois de simple sont revalorisées de 10,3 % en moyenne. Cette hausse touche plus particulièrement les primes gagnées à la suite d'une élimination précoce du tournoi[17]. Ainsi, un joueur perdant au Skabelon:1er tour en 2012 gagne une prime dont la somme est supérieure de 26,3 % à celle de 2011. Au contraire, la récompense du vainqueur du tournoi n'augmente que de 4,5 %[18]. Les primes des tournois de qualification des simples messieurs et dames sont aussi revalorisées de 21,4 %. Les chiffres ci-dessous concernent l'édition 2012 du tournoi :

Tableau des points ATP et WTA[19],[20]
Simple messieurs (ATP) Double messieurs (ATP) Simple dames (WTA) Double dames (WTA)
Vainqueur 2.000 2.000 2.000 2.000
Finaliste 1.200 1.200 1.400 1.400
Demi-finaliste 720 720 900 900
Quart de finaliste 360 360 500 500
Huitième de finaliste 180 180 280 280
Troisième tour 90 - 160 -
Deuxième tour 45 90 100 5
Premier tour 10 0 5 0
Tableau des dotations pour 2012 (en livres)[18]
Simple messieurs Double messieurs Simple dames Double dames Double mixte
Vainqueur 1.150.000 260.000 1.150.000 260.000 92.000
Finaliste 575.000 130.000 575.000 130.000 46.000
Demi-finaliste 287.500 65.000 287.500 65.000 23.000
Quart de finaliste 145.000 32.500 145.000 32.500 10.500
Huitième de finaliste 75.000 16.650 75.000 16.650 5.200
Troisième tour 38.875 - 38.875 - -
Deuxième tour 23.125 9.350 23.125 9.350 2.600
Premier tour 14.500 5.450 14.500 5.450 1.300

Les chiffres ci-dessous concernent les primes et les points ATP et WTA remportés par les participants aux tournois de qualification de l'édition 2012 :

en simple messieurs[18]
Tour Prime Points
Qualifié -[Note 1] 25
Troisième tour Skabelon:Unité 16
Deuxième tour Skabelon:Unité 8
Premier tour Skabelon:Unité 0
En simple dames[18]
Tour Prime Points
Qualifié -[Note 1] 60
Troisième tour Skabelon:Unité 50
Deuxième tour Skabelon:Unité 40
Premier tour Skabelon:Unité 2


Organisation[redigér | redigér wikikode]

thumb|left|Alt=Une bâche en train d'être dépliée sur un terrain pour le protéger de la pluie|Une bâche en train d'être dépliée pour protéger le terrain de la pluie. Cette dernière perturbe très souvent l'organisation du tournoi, obligeant parfois à des reports de matchs.

À la différence des trois autres tournois du grand chelem, le tournoi de Wimbledon n'est pas organisé par une fédération nationale mais par un club privé, le All England Lawn Tennis and Croquet Club. Il est le troisième tournoi du grand chelem à être joué dans l'année après l'Open d'Australie en janvier et les Internationaux de France de tennis entre la fin mai et le début du mois de juin. Comme ces deux tournois ainsi que l'US Open, le tournoi de Wimbledon est inscrit au calendrier de l'ATP (qui gère le circuit professionnel masculin) et de la WTA (qui gère le circuit professionnel féminin) mais n'est pas un évènement organisé par ces deux organisations. En effet, les tournois du grand chelem sont des évènements de l'ITF (la fédération internationale de tennis)[21]. Le tournoi de Wimbledon se déroule sur treize jours à partir du lundi tombant entre le 20 et le 26 juin et se termine un dimanche. Il se joue deux semaines seulement après la fin des Internationaux de France de tennis et constitue le moment clé de la courte saison sur gazon qui dure cinq semaines. Lors des deux semaines qui séparent les deux tournois du Grand Chelem, plusieurs tournois sur gazon classés dans la catégorie des ATP 250 Series sont joués en guise de préparation. Parmi eux, les tournois de Halle et du Queen's ayant lieu la semaine suivant directement les internationaux de France de tennis sont les plus prisés des meilleurs joueurs. Dans l'optique d'accroître la durée de la saison sur gazon mais aussi pour éviter le chevauchement avec d'autres grands évènements sportifs (notamment les compétitions de football telles que la coupe du monde de football ou le championnat d'Europe de football), le tournoi de Wimbledon commencera une semaine plus tard à partir de 2015[22],[23].

Format des différentes compétitions[redigér | redigér wikikode]

thumb|alt=Match de double masculin en 1988|Match de double masculin à Wimbledon en 1988.

Cinq compétitions principales se déroulent durant les deux semaines de compétitions tandis que d'autres compétitions ont lieu à partir de la deuxième semaine du tournoi, après que les premiers tours des compétitions principales ont été joués, ce qui permet de libérer les courts annexes. Voici la liste des compétitions présentes au tournoi de Wimbledon[24] :

  • Simple messieurs (Gentlemen's Single[Note 2]) ;
  • Simple dames (Ladies' Single) ;
  • Double messieurs (Gentlemen's Double) ;
  • Double dames (Ladies' Double) ;
  • Double mixte(Mixed Double) ;
  • Simple garçons (Boys' Single) ;
  • Simple filles (Girls' Single) ;
  • Double garçons (Boys' Double) ;
  • Double filles (Girls' Double) ;
  • Double messieurs en fauteuil (Gentlemen's Wheelchair) ;
  • Double dames en fauteuil (Ladies' Wheelchair) ;
  • Double messieurs senior plus de 35 ans (Gentlemen's Invitation Double) ;
  • Double dames senior (Ladies' Invitation Double) ;
  • Double messieurs senior plus de 45 ans (Gentlemen's Senior Invitation Double).

Compétitions principales[redigér | redigér wikikode]

[[Fichier:Goran Ivanisevic serve Wimbledon 2004.jpg|thumb|left|alt=Goran Ivanisevic au service à Wimbledon|Goran Ivanišević est à ce jour le seul joueur à avoir remporté le tournoi de Wimbledon après avoir bénéficié d'une invitation en simple messieurs. C'était en 2001.]]

Les cinq compétitions principales du tournoi (simple messieurs, simple dames, doubles messieurs, double dames et double mixte) ont des formats différents. Les deux tournois de simple opposent 128 joueurs sur sept tours, les deux tournois de double opposent 64 équipes (soient 128 joueurs) sur six tours et le tournoi de double mixte oppose 48 équipes (soient 96 joueurs) sur six tours[25]. Le tournoi de double mixte de Wimbledon est le seul à opposer 48 équipes, les tournois mixtes des autres grands chelems n'opposent que 32 équipes sur cinq tours. Certains matchs du tableau de double messieurs se sont joué plusieurs fois en 2 sets gagnants depuis 1968 (ère Open) : en 1982 pour tous les tours sauf la demi-finale (sic) ; en 1987 pour les Skabelon:1er et Skabelon:2e tours ; en 1991, 1997 et 1998 pour les 3 premiers tours ; en 2004 pour les 4 premiers tours et en 2011 uniquement pour le premier tour.

Parmi tous ces joueurs ou équipes, certains entrent directement dans le tableau principal grâce à leurs classements dans les différentes disciplines[Note 3] tandis que d’autres rentrent grâce à des invitations ou un tournoi de qualification. Les invitations sont délivrées à la discrétion de l’organisation du tournoi à des joueurs britanniques ou à des joueurs ayant eu de bons résultats passés dans le tournoi mais dont le classement ne leur permet plus d’intégrer le tableau principal directement[26],[Note 4]. Les invitations sont réparties ainsi : huit pour le simple messieurs, sept pour le simple dames, cinq pour le double messieurs, quatre pour le double dames et quatre pour le double mixte).

Parmi les joueurs ou équipes entrant directement dans le tableau principal, les mieux classés bénéficient du statut de tête de série depuis 1927 (32 dans les tournois de simple[Note 5] et seize dans les tournois de double[Note 6]). À la différence de tous les autres tournois de tennis, le classement (en simple et en double) n’est pas le seul critère permettant de déterminer les têtes de série. En effet, celui-ci est pondéré en fonction des résultats passés des joueurs sur gazon, et notamment à Wimbledon. Ainsi, lors de l’édition 2010, le numéro un mondial Rafael Nadal est tête de série numéro deux ; la tête de série numéro un étant occupée par le numéro deux mondial Roger Federer, le vainqueur de l'édition précédente[27]. Depuis 1977, date à laquelle les invitations sont introduites, Goran Ivanišević en 2001 est le seul joueur (hommes et femmes confondus) à avoir remporté le tournoi après avoir reçu une Wild-Card. Il est aussi l'un des deux seuls joueurs avec Boris Becker en 1985 à s'être imposé sans avoir le statut de tête de série[26]. En 2012, la paire Jonathan Marray-Frederik Nielsen devient la première équipe invitée à remporter le tournoi de double messieurs[28].

Les matchs se jouent au meilleur des cinq manches pour le simple et le double messieurs. Wimbledon est le dernier tournoi avec la Coupe Davis où les matchs de double se jouent au meilleur des cinq manches[29]. Toutefois, en 2011, les matchs de double du premier tour se sont joués au meilleur des trois manches en raison des retards causés par les intempéries[30]. Que ce soit en simple ou en double, un jeu décisif est susceptible d'être joué à la fin de toutes les manches en cas d'égalité à six jeux partout sauf en cas de dernière manche. Dans cette situation, le vainqueur est le premier à avoir deux jeux d'écart avec son adversaire. Quant aux tournois de simple et de double féminins ainsi que le tournoi de double mixte, les matchs se jouent au meilleur des trois manches avec jeu décisif dans toutes les manches sauf en cas de manche décisive.

Tournois de qualification[redigér | redigér wikikode]

Les tournois de qualification opposent les équipes et joueurs dont le classement ne leur permet pas d'intégrer directement le tableau principal. Ils se déroulent au Bank of England Tennis Centre à Roehampton la semaine précédant le début du tournoi[26],[31]. En simple messieurs, il oppose 128 joueurs répartis dans 16 groupes. Parmi ces 128 joueurs, neuf sont invités et les 32 meilleurs sont têtes de série. Chaque groupe compte huit joueurs dont deux têtes de série[Note 7]. Ces huit joueurs s'opposent lors d'un tournoi à élimination directe en trois tours. Les matchs se déroulent au meilleur des trois manches sauf le dernier match qui se déroule au meilleur des cinq manches. En cas d'égalité à six partout en fin de manche, un jeu décisif est joué sauf lors de la cinquième manche[32]. Le tournoi de qualification du simple dames oppose 104 joueuses réparties dans 13 groupes. Parmi ces 104 joueuses, huit sont invitées et les 24 meilleures sont têtes de série. Chaque groupe compte huit joueuses dont deux têtes de série. Elles s'opposent lors d'un tournoi à élimination directe en trois tours. Les matchs se déroulent au meilleur des trois manches avec jeu décisif dans toutes les manches sauf lors de la troisième manche[33].

Enfin, les tournois de qualification du double messieurs et du double dames opposent chacun 16 équipes dont 8 têtes de série et deux équipes invitées. Elles sont réparties en quatre groupes de quatre équipes dont deux têtes de série. Dans chacun des groupes, les quatre équipes s'opposent lors d'un tournoi à élimination directe sur deux tours. Les matchs se jouent au meilleur des trois manches avec jeu décisif dans toutes les manches sauf lors de la troisième manche. Le tournoi de Wimbledon est le seul tournoi de tennis où se déroulent des tournois de qualification pour les épreuves de double messieurs et double dames[34],[35].

Un joueur ou une équipe ayant perdu au dernier tour du tournoi de qualification peut espérer être repêché en cas de forfait d'un joueur engagé dans le tournoi principal. On parle alors de Lucky Loser. Les finalistes sont départagés en fonction de leur classement.

Autres compétitions[redigér | redigér wikikode]

thumb|left|alt=Partie de tennis handisport à Wimbledon|Partie de tennis handisport à Wimbledon en 2005.

En plus des compétitions principales décrites ci-dessus qui se déroulent sur deux semaines, d'autres compétitions ont lieu à partir de la deuxième semaine du tournoi. Parmi celles-ci figurent quatre tournois juniors (simple garçons, simple filles, double garçons, double filles) ouverts aux joueurs âgés de 12 à 17 ans au Skabelon:1er janvier[36]. Le tournoi junior de Wimbledon figure parmi les grands rendez-vous du calendrier junior avec les trois autres tournois du grand chelem et l'Orange Bowl[37].

[[Fichier:Bahrami joking with Fleming.jpg|thumb|alt=Bahrami et Fleming plaisantant sur un des courts de Wimbledon|Mansour Bahrami et Peter Fleming plaisantant lors de la compétition senior du tournoi de Wimbledon 2010.]]

Les tournois de simple garçons et de simple filles se tiennent respectivement depuis 1947 et 1948 et les tournois de double garçons et double filles ont été créés en 1982[38]. Les tournois de simple réunissent 64 joueurs chacun dont 16 têtes de série dans un tableau à élimination directe en six tours. Parmi ces 64 joueurs, huit bénéficient d'invitations et huit sont issus des qualifications[Note 8],[39]. Les matchs se jouent au meilleur des trois manches avec jeu décisif dans les deux premières manches. Les tournois de double opposent 32 équipes dont huit têtes de série dans un tableau à élimination directe en cinq tours. Parmi les 32 équipes, cinq sont invitées par l'organisation du tournoi. Il n'existe pas de tournois de qualification pour les doubles juniors[39]. Les matchs se jouent au meilleur des trois manches avec jeu décisif dans les deux premières manches. La troisième manche est jouée sous la forme d'un super tie break. Le tournoi de simple garçons a notamment été remporté par Stefan Edberg, Roger Federer ou Ivan Lendl et le tournoi de simple filles par Martina Hingis ou Amélie Mauresmo.

Le tournoi de Wimbledon organise deux compétitions de tennis handisport en double messieurs et en double dames. Quatre équipes concourent dans chacun des deux tableaux qui durent trois jours[40]. Avec les trois autres grands chelems, le tournoi de Wimbledon est le plus important tournoi de double handisport de l'année[41]. Toutefois, il n'existe aucune compétition de simple handisport à la différence de l'Open d'Australie, de Roland-Garros et de l'US Open. En effet, la surface en gazon rend les déplacements en fauteuil roulant plus compliqués[42].

Enfin, il existe trois compétitions de double seniors ou Invitational Doubles auxquelles participent d'anciens grands joueurs à la retraite. Chez les hommes, il existe deux catégories, celle des joueurs de plus de 35 et celle des joueurs de plus de 45 ans. Chez les femmes, seule la catégorie des plus 35 ans existe. Les participants à ces tournois sont en général d'anciens vainqueurs en grand chelem en simple ou en double. D'anciens joueurs britanniques participent aussi à ces tournois même si leur palmarès n'est pas équivalent à celui des autres participants. Pour les trois tableaux, le format est le même. Huit équipes sont invitées et sont réparties en deux groupes de quatre (on parle de round robin). Les deux vainqueurs de chaque poule se rencontrent en finale. Les matchs se jouent au meilleur des trois manches. En cas de manche décisive, un super tie break est joué[43]. Du fait que ces compétitions n'ont qu'un enjeu limité, les rencontres s'apparentent parfois à des matchs exhibition où les joueurs n'hésitent pas à faire différentes fantaisies[44].

Courts et surface[redigér | redigér wikikode]

Surface[redigér | redigér wikikode]

[[Fichier:Wimbledon Court 1.jpg|thumb|alt=Vue d'ensemble du terrain du Court numéro un|Le gazon de Wimbledon a été l'objet d'une modification de sa composition en 2001 qui a entraîné un changement sensible de ses caractéristiques et du jeu pratiqué.]]

Le tournoi de Wimbledon se joue depuis sa création sur gazon, la première surface utilisée en tennis. Depuis que l'US Open a abandonné cette surface en 1974 et que l'Open d'Australie a fait de même en 1988, Wimbledon est le seul grand chelem à se jouer sur cette surface. Toutefois, si le gazon a toujours été utilisé, sa composition a changé en septembre 2000 avec l'adoption d'un gazon composé à 100 % de Perennial Rye Grass (ou ray-grass vivace). Avant cette date, le gazon de Wimbledon était composé à 70 % de Rye Grass et à 30 % de Creeping Red Fescue (ou fétuque rouge traçante)[45]. De fait, le gazon londonien est actuellement plus compact, plus résistant et plus sensible aux effets. L'une des caractéristiques du Perennial Rye Grass étant de maintenir des conditions sèches et de rendre le sol plus dur[46]. Avant, cette surface était réputée pour sa rapidité et ses rebonds bas du fait de la mollesse du sol, ce qui la plaçait à l'opposé des caractéristiques de la terre battue, qui sont la lenteur et la hauteur des rebonds particulièrement sensibles aux effets liftés. Actuellement, le gazon est plus lent et le rebond plus haut[47]. Ainsi, là où le gazon a toujours été le lieu d'expression par excellence des joueurs offensifs et notamment des serveurs-volleyeurs (stratégie consistant à monter immédiatement au filet après le service), le jeu pratiqué aujourd'hui à Wimbledon est plus proche des conditions de jeu classiques, avec notamment la prédominance des échanges du fond de court. Le service-volée a pour sa part presque disparu et la finale de 2003 est à ce jour la dernière à avoir opposé deux spécialistes de cette stratégie[48],[Note 9]. Depuis 1995, le gazon est coupé à une hauteur de huit millimètres[45].

thumb|gauche|alt=Vue d'ensemble du Court Central et du toit en position ouverte servant éventuellement à couvrir le terrain|Le Court Central dispose d'un toit amovible depuis 2009.

Selon les organisateurs, ce changement a pour objet d'améliorer la résistance du gazon, pour éviter que celui-ci ne soit en trop mauvais état à la fin du tournoi du fait de la généralisation des grands gabarits et de réduire les faux rebonds[48],[47]. Toutefois, cette modification s'inscrit aussi dans une volonté d'uniformiser les conditions de jeu, en procédant notamment à un ralentissement de la surface[49]. Ce changement est en partie expliqué par la volonté de réduire la domination des grands serveurs devenue de plus en plus importante du fait de l'évolution du matériel permettant de servir bien plus fort[50]. Si certains joueurs comme Lleyton Hewitt[48] relativisent ce ralentissement, d'autres joueurs au tempérament plus offensif l'ont fustigé. Tim Henman indique dès 2002, Tom reference (hjælp) . En 2011, Andy Murray a confirmé cette observation en mettant l'accent sur l'importance des conditions météo : Tom reference (hjælp) [51]. Pour sa part, Roger Federer fait le constat suivant : Tom reference (hjælp) [52]. Enfin, Eddie Seaward, le directeur de l'entretien des courts à Wimbledon conteste le ralentissement. Selon lui, la seule différence réside dans la hauteur du rebond plus haut du fait de la dureté plus grande du sol[53]. Au-delà de ce simple changement figure aussi l'évolution plus globale du tennis vers un jeu moins porté vers la volée mais aussi, une plus grande facilité à tirer des passing-shots grâce aux cordages modernes. Selon Michael Stich, c'est avant tout cette prédilection pour le jeu de fond de court qui explique le déclin du service-volée[54]. Enfin, l'adoption de balles plus lourdes (donc plus lentes) a aussi été mise en exergue[55].

Courts[redigér | redigér wikikode]

thumb|alt=Le Court numéro un|Le Court numéro un. thumb|left|alt=Un des courts annexes de Wimbledon (sans tribunes)|Le court numéro 15, l'un des nombreux courts annexes du tournoi. [[Fichier:The decision of In or Out with the help of Technology at Wimbledon.jpg|thumb|left|alt=Gros plan sur l'écran du radar Hawk-Eye montrant que la balle a légèrement touché la ligne|En 2007, Wimbledon adopte le système vidéo Hawk-Eye. Ici, la mention IN signifie que la balle a touché la ligne et est donc valable.]] thumb|alt=Vue de l'écran géant accolé au Court numéro un et des spectateurs installés sur l'Aorangi Terrace|L' Aorangi Terrace aussi connue sous le nom d'Henman Hill voire de Murray's Mount.

Le tournoi de Wimbledon se joue actuellement sur les terrains du All England Lawn Tennis Club, dans le quartier de Wimbledon à Londres. Ce complexe tennistique est composé de 19 courts sur gazon utilisés lors de la compétition ainsi que de 22 autres courts sur gazon au sein de l'Aorangi Park utilisés pour l'entraînement. Il s'étend sur une superficie totale de 17 hectares. Parmi ces 19 courts, le Court central (ou Centre Court) et le Court numéro un sont les deux plus importants du tournoi. Le premier construit en 1922 a une capacité de 15.000 places et dispose d'un toit rétractable depuis 2009. Cela permet aux matchs principaux de continuer à se jouer en cas d'intempéries ou du manque de lumière. Ainsi, les matchs peuvent continuer jusqu'à 23 heures, ce qui a parfois été critiqué car le tournoi de Wimbledon se distingue par l'absence de sessions de nuit à l'instar des Internationaux de France[56]. Une autre controverse porte sur l'effet de la présence du toit lorsqu'il est déployé sur les conditions de jeu qui deviennent alors proches de celles d'un tournoi indoor alors que le tournoi de Wimbledon est un tournoi outdoor (c'est-à-dire se jouant en extérieur)[57],[58].

Le Court numéro un ouvert en 1997 possède lui une capacité de 11.429 places. Il a remplacé le précédent Court numéro un bâti en 1928 et qui disposait d'une capacité de 7.328 places. Parmi les courts secondaires, on peut mentionner le Court numéro deux ouvert en 2009 et qui peut accueillir 4.000 spectateurs. Il remplace l'ancien Court numéro deux qui devient alors le Court numéro trois. Il a été reconstruit pour l'édition 2011 et peut accueillir 2.000 personnes[59]. L'ancien court numéro deux était connu sous l'appellation de Tom reference (hjælp)  en raison du grand nombre de favoris, d'outsiders ou d'anciens vainqueurs qui y ont été battus (Boris Becker, Serena Williams, John McEnroe, Pete Sampras, Martina Hingis, Andre Agassi ou Venus Williams)[60]. En tout, l'ensemble des courts peut accueillir 38.500 spectateurs[61].

Depuis l'édition 2007, le court central et le court numéro un disposent du Hawk-Eye, un système vidéo permettant de vérifier si la balle a ou non rebondi dans les limites du terrain. En 2012, les courts numéros deux et trois sont aussi équipés de ce système. Chaque joueur bénéficie de trois possibilités de faire appel au Hawk-Eye par set (on parle de challenge). En cas de jeu décisif, chaque joueur se voit rajouter une possibilité supplémentaire d'y recourir[62].

En plus des stades, le complexe recouvre aussi une petite butte (l'Aorangi Terrace) permettant aux personnes n'ayant pas de tickets d'assister aux matchs diffusés sur un grand écran derrière le Court numéro un. Cette butte possède plusieurs surnoms en rapport avec les joueurs britanniques les plus susceptibles de remporter le tournoi. Ainsi, à l'époque où Tim Henman était le numéro un britannique, cette butte fut surnommée Henman Hill dans l'espoir qu'il remporte le tournoi. Depuis qu'il a pris sa retraite et qu'Andy Murray est devenu le nouveau numéro un britannique, ce lieu est parfois baptisé Murray's Mount[60]. Le Millenium Building construit en 2000 sert à entreposer le matériel des joueurs et des membres du club ainsi qu'à accueillir les journalistes comme centre de presse[63],[60].

Officiels et ramasseurs[redigér | redigér wikikode]

thumb|gauche|alt=Une ramasseuse de balles|Une ramasseuse de balles.

Arbitres et officiels[redigér | redigér wikikode]

[[Fichier:No 3 Court (Wimbledon).jpg|thumb|alt=Deux arbitres posant devant le Court numéro trois|Les arbitres Carlos Ramos et Enique Molina sur le Court 3 en 2011.]]

Les officiels officiant lors du tournoi sont autour de 330 (arbitres de chaise, juges de ligne et officiels agissant en dehors des courts). Parmi eux, 270 sont des membres de l'Association of British Tennis Officials (Association des officiels de tennis britannique) et 60 sont des arbitres opérant sur le circuit international (ce chiffre comprend les six arbitres de chaise officiant sur les quatre tournois du Grand Chelem). Si chaque match est arbitré par un seul arbitre de chaise, le nombre de juges de ligne varie selon les courts. Ainsi, sur le Court Central et sur les Courts un, deux, trois et dix-huit, neuf juges de ligne sont présents tandis que sur les autres courts, ils sont seulement sept. Chaque court est couvert par deux équipes de juges de ligne se relayant toutes les 75 minutes[64].

Ramasseurs de balles[redigér | redigér wikikode]

Depuis 1946, les ramasseurs de balles sont des volontaires issus de diverses écoles dont la liste évolue selon époques. Dans les années 1920 et 1930, ils venaient exclusivement de Shaftesbury Homes. Actuellement, les ramasseurs viennent de 28 écoles. Les filles sont acceptées de puis 1977 et il existe des équipes mixtes depuis 1980. Chaque équipe est composée de six ramasseurs. Quatre équipes officient sur le Court central et le Court numéro un, six officient sur les autres courts importants et les autres officient sur les courts annexes. L'âge moyen des ramasseurs est de quinze ans et ils sont sélectionnés en fonction de leur connaissance du tennis et de leurs aptitudes physiques. Pour chaque édition, ce sont 250 ramasseurs qui sont sélectionnés parmi 700 candidats. 160 de ses ramasseurs sont issus d'une sélection comprenant 540 candidats venant des différentes écoles participantes. Les 90 autres sont sélectionnés parmi 160 ramasseurs ayant officié l'année précédente. Ils ont pour mission principale de ramasser les balles à chaque fois qu'un point est joué et de les transmettre au joueur en train de servir[65].

Trophées[redigér | redigér wikikode]

thumb|alt=Les trophées de simple messieurs (une coupe) et de simple dames (un plateau d'argent)|Les trophées du simple dames (en haut) et du simple messieurs.

Le trophée masculin actuel date de 1887. Il remplace la Challenge Cup (1884-1886) qui remplace elle-même la Field Cup (1877-1883) qui sont toutes les deux devenues la propriété de William Renshaw. En effet, le joueur qui parvenait remporter le tournoi à trois reprises devenait le détenteur de la coupe. Pour parer à toute nouvelle perte, l'organisation décide qu'aucun autre joueur ne peut devenir le propriétaire de la coupe, quel que soit son nombre de succès. Le trophée actuel mesure 47 centimètres de hauteur et 19 centimètres de diamètre. Les vainqueurs du tournoi reçoivent une réplique miniature de la coupe. Sur le trophée figure l'ensemble des noms des vainqueurs du tournoi depuis 1877 ainsi que la mention The All England Lawn Tennis Club Single Handed Championship of the World[66]. Le trophée est surmonté par un petit ananas en or dont la raison de son inclusion reste un mystère[67].

Le trophée du simple dames, parfois connu sous le nom de Rosewater Dish ou Venus Rosewater Dish, est un plateau d'argent récompensant la gagnante depuis 1886. Il est décoré de plusieurs scènes mythologiques. De 1949 à 2006, les vainqueurs reçoivent une réplique plus petite d'un diamètre de 8 pouces. Depuis 2007, cette réplique a été agrandie et est maintenant d'un diamètre de 14 pouces[66]. Les vainqueurs des compétitions de double reçoivent chacun une coupe en argent. Celle du double dames existant depuis 1949 est connue sous le nom de The Duchess of Kent Challenge Cup. Les finalistes des différentes compétitions reçoivent un plateau en argent. Tous ces trophées sont remis par le duc de Kent[66].

Lutte contre le dopage[redigér | redigér wikikode]

Comme tous les autres tournois reconnus ou organisés par l'ITF, le tournoi de Wimbledon est concerné par le TADP (Tennis Anti-Doping Programm ou Programme antidopage en tennis). Ce programme est chargé de mettre en œuvre les différents contrôles antidopage pendant et hors des tournois depuis 1993[68]. Les dernières statistiques rendues publiques font état de 137 contrôles antidopage urinaires lors du tournoi de Wimbledon 2010 dont 68 chez les hommes et chez les femmes et 36 contrôles sanguins (19 chez les hommes et 17 chez les femmes). Avec 173 contrôles en 2010, c'est le tournoi du Grand Chelem qui a fait l'objet du plus faible nombre de contrôles (177 à l'US Open, 185 aux Internationaux de France et 189 à l'Open d'Australie)[69]. En 2009, 158 contrôles urinaires et 33 contrôles sanguins avaient été effectués[70] (97 chez les hommes et 94 chez les femmes) et en 2008, 179 contrôles urinaires et 34 contrôles sanguins avaient été conduits (113 chez les hommes et 100 chez les femmes)[71]. En 2007, l'ancienne gagnante du tournoi Martina Hingis a fait l'objet d'un contrôle positif à la cocaïne durant le tournoi[72],[73].

Aspects économiques[redigér | redigér wikikode]

Spectateurs et affluence[redigér | redigér wikikode]

thumb|Le pont utilisé lors de la « queue » situé juste avant le lieu où sont vendues les places.

Le tournoi de Wimbledon est le seul tournoi du Grand Chelem à offrir des places pour les matchs du jour même sur le Court Central, le Court Numéro un et le Court numéro deux. Pour chaque court, ce sont 500 places qui sont disponibles le jour même. Cette règle ne s'applique pas pour les matchs ayant lieu sur le Court Central lors des quatre derniers jours du tournoi pour lesquels toutes les places sont vendues préalablement. Du fait du nombre relativement faible de places disponibles et de la demande très importante, il est souvent nécessaire de faire la queue dès la veille et des espaces sont donc disponibles pour les personnes campant sur le site de Wimbledon. Cette pratique étant souvent considérée comme une des nombreuses traditions propres à Wimbledon[74].

L'année 1932 est la première lors de laquelle l'affluence est comptabilisée. En tout, ce sont 219.000 personnes qui assistent à cette édition. La barre des 250.000 est dépassée en 1949 et celle des 300.000 est atteinte en 1967[75]. Le record d'affluence pour un tournoi est de 511.043 spectateurs lors de l'édition 2009. Pour une seule journée, le record d'affluence est 45.955 personnes le premier jeudi de l'édition 2009[76]. Le tableau ci-dessous renseigne sur les affluences lors des éditions de ces dix dernières années :

Année Affluence[62],[75]
2012 484.805
2011 494.761
2010 489.946
2009 511.043
2008 475.812
2007 -
2006 447.126
2005 467.191
2004 451.208
2003 470.802
2002 469.514

Couverture télévisuelle[redigér | redigér wikikode]

Depuis 1937, la BBC retransmet le tournoi au Royaume-Uni. La retransmission est partagée entre deux chaînes, BBC One et BBC Two. La compagnie bénéficie des droits de diffusion du tournoi jusqu'en 2014. Le Skabelon:1er juillet 1967, le sixième jour de l'édition du tournoi fait l'objet de la première diffusion en couleur de l'histoire de la télévision britannique[77]. À l'époque de la British Satellite Broadcasting, la chaîne sportive de ce groupe fournissait une couverture télévisuelle supplémentaire à ses abonnés. L'un des commentateurs les plus connus de la chaîne était Dan Maskell surnommé Tom reference (hjælp)  jusqu'à sa retraite en 1991[78]. Parmi les autres commentateurs réguliers figurent les anciens joueurs britanniques Greg Rusedski, Andrew Castle, Tim Henman et Annabel Croft ainsi que d'autres joueurs invités comme Boris Becker, John McEnroe, Jimmy Connors et Tracy Austin. Les finales du tournoi ont l'obligation d'être retransmises en direct et dans leur totalité sur des chaînes de télévision hertzienne (BBC, ITV, Channel 4 ou Channel 5). Le reste du tournoi doit être retransmis par des stations terrestres.

Au total, neuf courts disposent d'une couverture télévisuelle (sept lors de la deuxième semaine), une centaine de caméras sont utilisées sur les différents terrains et près de 120 commentateurs peuvent prendre place au sen du Court Central[79]. En 2010, 10.702 heures ont été diffusées à travers 187 pays. Le Royaume-Uni est de loin le premier marché avec 204 millions de téléspectateurs cumulés sur l'ensemble du tournoi devant les États-Unis avec 123 millions de téléspectateurs. Aux États-Unis, ce sont les chaînes NBC pour la télévision terrestre et ESPN pour la télévision par satellite qui se chargent de la diffusion du tournoi[79]. En France, c'est la chaîne Canal+ qui détient les droits de diffusion jusqu'en 2013[80]. En 2011, la chaîne a battu plusieurs records pour un match de tennis dont celui de la meilleure audience pour un match du Grand Chelem lors de la finale du tournoi masculin suivie par 750.000 abonnés en moyenne et celui de la meilleure audience moyenne pour une édition du tournoi de Wimbledon[81]. Les audiences globales cumulées de l'édition 2012 sont estimées à 869 millions de personnes pour un total de 15.388 heures de diffusion à travers le monde[82]. Lors de la finale de l'édition 2012, le pic d'audience au Royaume-Uni est de 16,9 millions de téléspectateurs juste derrière le record qui est de 17,3 millions de téléspectateurs lors de la finale de 1980 opposant John McEnroe à Bjorn Borg[79].

Radio Wimbledon[redigér | redigér wikikode]

Cette station de radio créée en 1992 commence à émettre le vendredi qui précède le début du tournoi. Elle opère sous une Restricted Service License (une licence concernant uniquement les stations de radio et de télé couvrant un évènement particulier). Les présentateurs principaux sont Sam Lloyd et Ali Barton. Ils se relaient tous les quatre heures jusqu'au dernier match de la journée. Parmi les reporters et les consultants figurent Gigi Salmon, Nick Lestor, Rupert Bell, Bigel Bidmead, Guy Swindells, Lucie Ahl et Helen Whitaker. Cette station fournit plusieurs interviews des différents joueurs ainsi qu'une couverture des différents matchs en cours. Depuis quelques années, Radio Wimbledon a acquis une deuxième fréquence consacrée uniquement aux matchs du Court Central. Enfin, en 2007, une troisième fréquence assure la couverture du Court Numéro un. Radio Wimbledon est disponible dans une aire de cinq miles (huit kilomètres) autour du All-England Club ainsi que sur le site internet de Wimbledon[83].

Sponsors et partenaires[redigér | redigér wikikode]

Si le tournoi de Wimbledon se distingue par l'absence presque totale de toute marque publicitaire au sein des courts, elle possède plusieurs partenaires commerciaux. L'un des principaux est Slazenger qui fournit les balles du tournoi depuis 1902[84]. C'est à l'heure actuelle le plus ancien partenariat commercial dans le domaine du sport[85]. En 2010, c'est un total de 52.000 balles qui ont été utilisées durant toute la durée du tournoi. Depuis 1986, les balles sont de couleur jaune[86]. Rolex est pour sa part le chronométreur officiel du tournoi depuis 1978. En 2012, le partenariat a été reconduit pour dix années supplémentaires[87]. Le tournoi est aussi associé à IBM qui se charge notamment de la mesure de la vitesse des services et de fournir les statistiques sur les différents matchs joués tout au long de la compétition. Les autres partenaires du tournoi sont Évian (depuis 2008), Hertz (depuis 1995), G4S (qui se charge de la sécurité du tournoi depuis 1998), Lanson International (depuis 2001), Ralph Lauren (qui conçoit les tenues des officiels, arbitres et ramasseurs de balles depuis 2006), Lavazza (depuis 2011), Skabelon:Lien (depuis 2011), HSBC (depuis 2008), Sony (depuis 2011) et Robinsons (depuis 1935)[88]. À partir de 2012, un espace destiné aux partenaires du tournoi est ouvert à proximité de l'endroit où les gens font la queue pour obtenir d'éventuels tickets. C'est la première fois que les sponsors peuvent s'afficher dans l'enceinte du tournoi[8].

Palmarès[redigér | redigér wikikode]

Titres par nations (simple messieurs)[redigér | redigér wikikode]

  1. ^ a b c Skabelon:En Skabelon:Lien web
  2. ^ Skabelon:Lien web
  3. ^ Skabelon:Lien web
  4. ^ Skabelon:Lien web
  5. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  6. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  7. ^ Skabelon:Lien web
  8. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web
  9. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  10. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  11. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  12. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  13. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  14. ^ Skabelon:Lien web
  15. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  16. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  17. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  18. ^ a b c d Skabelon:En Skabelon:Lien web
  19. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  20. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  21. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  22. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  23. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  24. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  25. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  26. ^ a b c Skabelon:En Skabelon:Lien web
  27. ^ Skabelon:Lien web
  28. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  29. ^ Skabelon:Lien web
  30. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  31. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  32. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  33. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  34. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  35. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  36. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  37. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  38. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  39. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web
  40. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  41. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  42. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  43. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  44. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  45. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web
  46. ^ Skabelon:Lien web
  47. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web
  48. ^ a b c Skabelon:Lien web
  49. ^ Skabelon:Lien web
  50. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  51. ^ Skabelon:Lien web
  52. ^ Skabelon:Lien web
  53. ^ Skabelon:Lien web
  54. ^ Skabelon:Lien web
  55. ^ Skabelon:Lien web
  56. ^ Skabelon:Lien web
  57. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  58. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  59. ^ Skabelon:Lien web
  60. ^ a b c Skabelon:En Skabelon:Lien web
  61. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  62. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web
  63. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  64. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  65. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  66. ^ a b c Skabelon:En Skabelon:Lien web
  67. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web.
  68. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  69. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  70. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  71. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  72. ^ Skabelon:Lien web
  73. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  74. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  75. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web
  76. ^ Skabelon:EnSkabelon:Lien web
  77. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  78. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  79. ^ a b c Skabelon:En Skabelon:Lien web
  80. ^ Skabelon:Lien web
  81. ^ Skabelon:Lien web
  82. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  83. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  84. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  85. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  86. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  87. ^ Skabelon:Lien web
  88. ^ Skabelon:En Skabelon:Lien web
  89. ^ Skabelon:Harvsp
  90. ^ a b c Skabelon:Lien web
  91. ^ Du temps de Renshaw, le tenant du titre ne jouait que la finale, cette politique fut abolie en 1922.
  92. ^ Skabelon:Harvsp
  93. ^ a b Skabelon:Harvsp
  94. ^ Skabelon:Harvsp
  95. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web
  96. ^ a b Skabelon:En Skabelon:Lien web


Fodnotefejl: <ref>-tags eksisterer for en gruppe betegnet "Note", men der blev ikke fundet et tilsvarende {{reflist|group="Note"}}, eller et afsluttende </ref>-tag mangler